Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Quand la Toile peut être un tissu solidaire

24 Février 2009, 17:55pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,


Une des conséquences de la crise actuelle visible sur la Toile, c'est objectivement le décrochage de Yahoo par rapport à Google.

On notera au passage la sensibilité très nette de Google aux Week-ends.


Les Internautes n'auront donc bientôt plus qu'une situation monopolistique, s'ils ne font pas attention. L'an passé, au mois d'août 2008, un concurrent a bien essayé de s'y attaquer frontalement. Les Internautes se sont montrés très, voire trop, exigeants et Cuil a sombré dans l'oubli après un buzz aussi prometteur que bref.

Pourtant les victimes de cette crise sentent bien qu'elle a été due à un excès de monoculture et de pensée unique. Elles recherchent tout naturellement dans la solidarité une voie pour la traverser et surtout s'en sortir.

D'autre part, il est notable qu'en France, si les banques font l'objet de beaucoup de sollicitudes de la part de l'Etat, les associations sont les principales victimes des restrictions des subventions.


Or, les Internautes français ont une possibilité très simple de rééquilibrer un peu les choses.

En effet, un moteur de recherche nous propose de partager les fruits publicitaires générés par l'utilisation de son site en sponsorisant une (ou plusieurs) association(s) de notre choix. Nos activités de recherche sur la Toile auront ainsi gratuitement un effet bénéfique auprès des associations tant utiles actuellement pour renouer les liens sociaux mis à mal par la cupidité de nos élites.

L'équipe qui gère ce site est très orientée Développement Durable pour avoir créé précédemment une lessive écologique et un potager pour citadin, d'où d'ailleurs le choix de son logo et même de son nom : HOOSEEK.

Alors cultivons notre jardin virtuel en sillonnant internet grâce à cet outil solidaire dont nous pouvons changer la partie active (actuellement Yahoo, Exalead) en fonction du terrain sur lequel nous œuvrons.

Soutenir ce genre d'initiatives, c'est notre meilleur moyen pour lutter contre les rapaces qui ne pensent qu'à introduire l'octroi sur ce réseau de communication encore libre.


Cordialement

Jacques Le Bris

 

Addendum septembre 2012

 

Le site HooSeek est fermé... Comme quoi l'aspect solidaire ne garantit pas la solidité. Une trace existe sur Wikipedia.

Comme la nature a horreur du vide, le nom de domaine a été repris par un site de...rencontre. Qui cherche finit par trouver... chaussure à son pied.


Voir les commentaires

Renversant !

23 Février 2009, 17:32pm

Publié par Blogmestre

 

Bonjour,

Dans un article précédent daté du 21 décembre dernier, je rappelais que le Monde avait basculé en 2008.

Je ne pouvais pas savoir alors que nos Fonctionnaires de l'Europe allaient y contribuer eux aussi et d'une façon très étonnante.
En effet, ils ont non seulement travaillé jusqu'à la dernière minute le 31 décembre alors que nous nous préparions déjà à fêter le réveillon pour oublier la crise, mais encore pour nous éditer un rapport de 1355 pages qui, avec ces quelques lettres L353*, bouleverse notre vie.


Jusque là, j'avais appris dans un univers bien stable et carré quelques règles de sécurité qui se résumaient à observer de-ci de-là quelques pictogrammes comme ceux-ci :


Or, depuis l'an neuf et cet article du Journal Officiel européen relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges, tout mon champ de représentation de ces produits dangereux a basculé comme suit :


Inutile de vous rappeler qu'aujourd'hui, lundi 23 février 2009, à Toulouse nous sommes à nouveau sensibilisés aux produits dangereux avec l'ouverture du procès AZF, autant utiliser la nouvelle norme pour s'entendre.
Gageons d'ailleurs que d'ici la fermeture de ce procès, soit dans 4 mois, nous allons pouvoir prononcer le mot dichloroisocyanurate sans nous tromper, les yeux fermés et sans l'aide du L353.

Faites attention tout de même ! Ne tentez pas de remettre d'aplomb les  nouveaux pictogrammes sous prétexte de ranger vos étagères, vous risqueriez alors de renverser certains produits dangereux sur votre paillasse et d'en subir les conséquences néfastes.
Se serait un comble ! Comme quoi un trop plein de sécurité nuirait à la sécurité.

Cordialement
Jacques Le Bris

* Ces Fonctionnaires européens sont des petits farceurs, le code : 0001 : étant un  gentil smiley :0001: on ne peut pas accéder au document par un lien hypertexte. Pour obtenir ledit document il vous faut être plus malins qu'eux et reproduire le texte ci-après directement dans votre navigateur préféré en remplaçant le gentil smiley par le code écris en caractères noirs et gras en ôtant les blancs que j'ai utilisés pour tromper les automatismes :

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2008:353:0001:1355:FR:PDF


Addendum de septembre 2012

 

Non, je ne vous donnerai pas ici le résultat du procès AZF, il perdure encore et il va durer, durer et durer d'autant plus qu'une nouvelle hypothèse a été avancée cet été 2012...

Je ne fais que la remarque suivante.

Pour établir le document cité ci-dessus, il faut tout une administration avec un effectif conséquent. Que faire ensuite pour l'occuper ?

L'idée est simple, il suffit de reprendre paragraphe après paragraphe, cela peut durer une éternité.

Bon courage à vous qui devez appliquer ces textes à la lettre sous peine d'amende nécessaire pour payer cette administration !

Voici une idée sur les évolutions des textes depuis la nuit de la Saint-Sylvestre 2008 :

 

Règlement CLP, adaptations et rectificatifs

  • Règlement (CE) n° 1272/2008 du 16 décembre 2008 : règlement CLP (Journal officiel de l’Union européenne / JOUE L 353 du 31 décembre 2008, 1 355 pages)
    Voir le  sommaire commenté (document INRS)
  • Règlement (CE) n° 790/2009 du 10 août 2009 : 1re adaptation du règlement CLP (JOUE L 235 du 5 septembre 2009, 439 pages)
    Modifications de l’annexe VI / partie 3 du règlement (listes des classifications et des étiquetages des substances dangereuses).
  • Règlement (UE) n° 440/2010 du 21 mai 2010 (JOUE L 126 du 22 mai 2010, 5 pages)
    Redevances dues à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) en cas de demande d’utilisation d’un nom chimique de remplacement ou de soumission de propositions de classification et d’étiquetage harmonisées d’une substance.
  • Rectificatif au règlement CLP (JOUE L 16 du 20 janvier 2011, 1 page)
  • Règlement (UE) n°286/2011 du 10 mars 2011 : 2e adaptation (JOUE L 83 du 30 mars 2011, 53 pages)
    Modifications des annexes I, II, III, IV et V, VI et VII du règlement : révision de la classe de danger des sensibilisants respiratoires et cutanés, révision de la classe de danger pour la couche d’ozone, révision des critères de classification concernant la toxicité chronique pour le milieu aquatique, définition de mentions de danger combinées, détermination de dimensions minimales des pictogrammes de danger en fonction de la taille de l’emballage…
  • Rectificatif au règlement (UE) n° 286/2011 (JOUE L 138 du 26 mai 2011, 1 page)
  • Règlement (UE) n ° 618/2012 du 10 juillet 2012 : 3e adaptation (JOUE L 179 du 11 juillet 2012, 8 pages)
    Modifications de l’annexe VI / partie 3 du règlement (listes des classifications et des étiquetages des substances dangereuses).

Pour en savoir, je vous recommande cet article.

 

D'après L'INRS :

 


Depuis janvier 2009, la mise en application progressive du règlement CLP modifie sensiblement les repères et les habitudes des entreprises. Impliquées dans le commerce des produits chimiques ou simples utilisatrices, elles doivent intégrer ces évolutions réglementaires.

Ce qui change pratiquement avec le règlement CLP 

  • Termes : le terme « mélange » remplace celui de « préparation », les « classes de danger » sont définies à la place des anciennes « catégories de danger », ces classes pouvant elles-mêmes être divisées en catégories de danger.
  • Définition des dangers : 28 classes de danger (dangers physiques, pour la santé et pour l’environnement) sont définies contre 15 catégories de danger auparavant.
  • Critères de classification : de nouvelles règles permettent de définir l’appartenance d’un produit chimique à une classe et à une catégorie de danger.
  • Étiquetage : pictogrammes de danger, mention d’avertissement, mentions de danger et conseils de prudence.
  • Notification : les fabricants ou importateurs de certaines substances doivent transmettre des informations sur la classification et l’étiquetage des substances mises sur le marché auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA).

 

Ce nouveau système est obligatoire depuis le 1er décembre 2010 pour les substances. Pour les mélanges (préparations), il le sera à partir du 1er juin 2015. Les entreprises qui le souhaitent peuvent anticiper ces changements obligatoires (mais pour éviter les confusions, le double étiquetage est interdit).

En 2015, le système européen préexistant sera abrogé.

Voir les commentaires

Et un, et deux, et trois ... réseaux

21 Février 2009, 13:43pm

Publié par Blogmestre

Bonjour,


Les professionnels français ont actuellement accès à différents réseaux sociaux en voici au moins trois :    

Vous constatez leurs taux de visites respectifs ci-dessous pour le mois écoulé :


Au vu de ce graphique, il semble que l'APEC ait choisi au premier abord la quantité en décidant de promouvoir LinkedIn, un réseau social d'origine américaine qui revendique plus de 30 000 000 de membres à travers le Monde.

Comme la France se trouve en 14° position parmi les utilisateurs de ce site avec seulement 1 % des membres, on peut en conclure qu'il ne concerne donc au mieux que 300 000 membres français.


Certes Xing ne pouvait être choisi car, avec près de 82 % de membres d'origine allemande, ce site ne représente que très peu d'adeptes français (à tel point que la France n'y est même pas recensée en tant que pays utilisateur du site).



Alors que chaque cadre français subventionne l'APEC, il semble paradoxal que Viadeo revendiquant aux dernières nouvelles 7 000 000 de membres dont plus de la moitié en France, soit environ 3 500 000 membres français, n'ait pas été choisi.

Ce choix ne privilégiant finalement pas la quantité mais vraisemblablement le côté international, bien que Viadeo s'y emploie lui aussi, oblige par contre les membres de Viadeo à se créer un second profil sur LinkedIn pour bénéficier des avantages prodigués par cet accord avec l'APEC.


Bref, ce choix discutable génère pour tous une perte de temps, une perte d'énergie, etc.


Comme vous le constatez sur le graphique  présenté ci-dessus, il est difficile de tirer une conclusion quant aux habitudes des usagers de LinkedIn ou de Xing au regard des visites sur le mois écoulé.


En y regardant de plus près, le rythme des visites sur Viadeo est vraiment régulier et réglé comme une pendule.

L'activité du week-end y est toujours égale à peu près à la moitié de celle de la semaine.


Comme ce réseau est essentiellement professionnel, j'y vois deux catégories bien distinctes. Les 2/3 des membres de Viadeo ont du temps à y consacrer pendant leurs journées de travail du lundi au vendredi et pensent à profiter de leur week-end. Ils se connectent donc depuis leur poste de travail.

L'autre tiers n'a absolument pas une seconde à perdre ou ne peut pas se connecter lorsqu'il travaille pendant cette période du lundi au vendredi et tente de se rattraper chez lui pendant le week-end.

Vos commentaires sont les bienvenus.


Cordialement

Jacques Le Bris

Voir les commentaires

Retour d’expérience JiWiX

15 Février 2009, 10:54am

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,


Après un mois d'utilisation de JiWiX, j'ai effectué une enquête auprès de mes 70 filleuls et amis.

 

Une fois de plus j'ai passé la barrière épistémologique, voici donc mon point de vue en tant qu'utilisateur résumé par ce tableau :


2 +

2 -

 

Maîtrise de la diffusion de nos documents

 

Culture 9 3

 

Quelques avantages techniques

 

 

Agression publicitaire



Tout d'abord un petit historique :


J'ai été invité sur JiWiX par un ami en qui j'ai toute confiance et que j'ai eu le plaisir de rencontrer sur un réseau professionnel préexistant.

Sans cet ami, je n'aurais pas donné suite, car ce message initial était écrit en une langue étrangère sortie tout droit du 93. Il s'est d'ailleurs retrouvé tout naturellement dans mes Spams, dirigé là par les robots très expérimentés de mon webmail habituel qui connaît parfaitement mes goûts, mes us et mes coutumes depuis plus de 7 ans.

Cependant séduit par quelques fonctionnalités nouvelles, je l'ai proposé immédiatement à quelques centaines d'amis.

Les mêmes causes entrainant les mêmes effets, ces amis ont été victimes du même message initial traité comme un SPAM et qui a eu pour effet de leur faire peur ! 

Ce message étant reconstruit automatiquement avec votre signature, vous faisait passer subitement et à votre insu (pas de retour sur l'émission) pour un demeuré auprès de vos amis.

Les plus proches de moi se sont même inquiétés de mon état de santé... C'est dire !

J'ai découvert ainsi ce procédé de primates mal dégrossis qui était comparable à une usurpation d'identité.

J'ai alors pris contact immédiatement avec l'équipe JiWiX qui a tout de suite corrigé cette faute, leur évitant par là quelques procès retentissants.


Au vu de cette écoute et de cette première réponse salutaire, j'ai poursuivi l'usage de JiWiX et sa promotion auprès de la population de départ qui est homogène et qui rassemble des amis entre 18 et 80 ans avec lesquels je communique régulièrement par ailleurs.

Alors que j'estimais pouvoir sans peine réunir près de 700 amis, je me retrouve avec seulement 10% d'entre eux sur JiWiX suite à l'effet catastrophique du message initial.

Après cette période où nous avons essuyé les plâtres, il convenait de faire une petite enquête interne auprès de mes filleuls pour savoir s'il fallait sauver JiWiX !


Résultat de cette enquête interne :


11 % de mes filleuls et néanmoins amis, parmi les plus disponibles ont trouvé le temps de répondre à mon enquête.

Il en ressort que cette population homogène constituée exclusivement de professionnels n'a réellement pas de temps à consacrer à ce sauvetage.

La perspective d'une rémunération n'est même pas attractive pour elle.

Compte tenu de l'état actuel de JiWiX, elle ne va certainement pas le promouvoir.

Elle se contentera tout juste de l'utiliser avec quelques amis pour peu que l'on ne vienne pas stupidement l'en empêcher par une forêt de pop-up contre productifs.


Ma conclusion :


L'idée de départ qui est la maîtrise de l'émission de nos documents auprès de nos seuls amis est bonne. Cependant la culture générale de l'équipe ne semble pas à la hauteur pour réussir à percer sur Internet.

Cette équipe n'a pas vu que ce sont les professionnels qui, par leur réseau, ont le plus grand nombre d'amis. S'adresser à eux comme à des gamins de banlieue est une erreur tragique.

Ce qui explique l'évolution du graphique suivant qui corrobore notre enquête, un très bref attrait dû à la nouveauté, immédiatement suivi par une déception toute aussi rapide.

 


L'avenir de JiWiX sera à mon avis difficile.  C'est vous qui voyez !

Cordialement
Jacques Le Bris

 

Addendum du 7 février 2010

 

Force est de constater que d'une part, je crois avoir eu une très bonne analyse de cet outil confidentiel (aux deux acceptions du terme) et que d'autre part, ce site existe encore (il s'était donner 2 ans pour se développer).

Voici les résultats à ce jour en terme de visites :

JiWiX-10-02-07.jpg

Ses avantages compensant tout juste ses défauts et sa rusticité, les utilisateurs n'en font tout simplement pas la promotion dans leur entourage et le développement viral ne fonctionne pas.

Quant à l'attrait éventuel du gain, pour la petite histoire, j'y ai gagné le 13 de l'an neuf mon €uro, mon 2° le 5 février, mon 3° le 21 avril, mon 4° le 24 août, mon 5° le 4 février 2010, toujours pour l'instant virtuels. Vous aurez noté qu'il m'aura fallu beaucoup de patience, d'abnégation et plus d'une année pour gagner potentiellement 5€ !
Je n'ai qu'un regret, c'est que les Dirigeants ne m'ont pas écouté lorsque je leur ai dit de corriger certains défauts en décembre 2008, au moment même où ce site partait à l'assaut de Viadeo qui depuis s'est lui envolé dans les sondages...
Que voulez-vous l'écoute est la base du succès dans les affaires et ce n'est pas Gérard Ramond* qui me contredira sur ce point. Lui qui recommande du respect, de l'écoute et de la patience en grande quantité pour pouvoir être payé en retour de ses efforts d'entrepreneur.

Pour le fun :
T-JiWiX-JMFLB-10-02-07-copie-3.jpg

@+
JLB

 

* l'un des trop peu nombreux Exportateurs Français en Chine. 

 

Voir aussi cet article sur ce thème :

JiWiX or not JiWiX

 

 

Addendum du 29 avril 2013

 

Hier, un visiteur est arrivé ici en se demandant si ce site JiWiX existait encore.

Apparemment, ce réseau fantôme a définitivement disparu.

Censé remplacé Facebook et né en faisant presque scandale, il est mort dans l'oubli.

J'ai perçu un dernier souffle de sa part le 12 mars 2013.

 

 

Addendum du 3 mai 2013

 

Hier, en faisant une visite dans mes spams, je me suis aperçu qu'un message provenait du site JiWiX.

Donc, le site est ressuscité.

Le plus remarquable est que ce phénomène exceptionnel se passe dans l'indifférence générale.


Voir les commentaires

A qui profite la crise ?

14 Février 2009, 13:01pm

Publié par Blogmestre

Bonjour,

Pour le savoir, il me semble qu'il suffise de procéder comme les Inspecteurs lors d'une enquête policière.

La première des questions qu'ils se posent est : à qui profite le crime ?

Nous savons bien que le défaut de cette méthode est qu'elle dépend de leur point de vue, et qu'ainsi des innocents ont été conduits en prison et y ont parfois séjourné à tort pendant des dizaines d'années...

Mais regardons ensemble le cas qui nous intéresse aujourd'hui :


Vous étiez en CDD ou intérimaire en fin 2008 et vous avez perdu votre emploi depuis. Qui a refusé en automne les crédits nécessaires à votre client ou employeur sans raison valable ?


Votre vénérable Banquier

Vous avez maintenant des difficultés pour joindre les deux bouts.

Qui vous envoie des agios pour mieux vous enfoncer ?

Votre vénérable Banquier


Vous avez profité de l'été dernier pour changer d'horizon.

Seulement voilà pour cela vous avez été contraint de prendre un crédit relais en attendant qu'un Acheteur se présente pour votre ancien domicile...

Qui vous a mis en difficulté en refusant tout crédit à cet éventuel acheteur ? Et qui va en profiter si vous ne pouvez pas faire face à l'échéance ?


Votre vénérable Banquier

Vous êtes contribuable, vous avez l'habitude de vivre chichement sur un budget somme toute équilibré.

Vous n'allez pas tarder à devoir faire face à l'augmentation drastiques des taxes et impôts locaux.

Auprès de qui allez-vous demander des crédits supplémentaires ?


Votre vénérable Banquier

Vous êtes économes, vous avez épargné de l'argent sur votre livret A. Le Gouvernement au vu de la récession a diminué le taux de rémunération de celle-ci.

Les crédits en cours eux continuent. Qui empoche la différence ?


Votre vénérable Banquier

Vous êtes Chef d'entreprise, après qu'il vous ait supprimé votre crédit sans préavis ni argument plausible.

Qui vous en propose un maintenant à un taux très nettement supérieur ?


Votre vénérable Banquier

Vous êtes Président d'une collectivité locale et vous êtes victime de la Titrisation et devez de ce fait augmenter la pression fiscale de vos administrés. Qui vous a vendu ces placements pourris ?


Votre vénérable Banquier

Vous aviez une situation financière confortable.

Qui vous a alors proposé des produits financiers alléchants mais totalement irréels ?


Votre vénérable Banquier


Vous êtes investisseurs. Vous avez acheté des parts d'entreprises indument classées AAA.

Qui a soudoyé les instituts de classement des titres boursiers ?


Votre vénérable Banquier


Vous êtes à la tête de l'Etat ?

Qui vous a susurré au creux de l'oreille que les Banques étaient en difficulté et qu'il fallait leur remettre immédiatement de l'argent ?


Votre vénérable Banquier


Vous êtes comptable de l'Etat, vous devez équilibrer les comptes publics. Le Gouvernement vient de mettre de l'argent frais sur la table et la dette publique se chiffre en milliards d'€uros.

Auprès de qui empruntez-vous ?


Votre vénérable Banquier

Qui a créé de l'argent virtuel ?

Votre vénérable Banquier


Alors que l'on nous a appris dès notre tendre enfance à ne pas additionner des carottes et des navets. Qui a additionné cet argent virtuel avec le fruit de notre travail ?


Votre vénérable Banquier


Qui a créé des produits dits financiers dont l'extrême sophistication ne servait qu'à mieux camoufler la grossièreté de l'arnaque sous-tendue ?

Votre vénérable Banquier


Qui a distribué des bonus exorbitants sur des gains totalement virtuels, créant et diffusant ainsi de la fausse monnaie à ses complices pendant des années ?

Votre vénérable Banquier


Heureusement que nous sommes dans un Etat de Droit et qu'un ensemble de soupçons ne font pas l'ombre d'une preuve de culpabilité, sinon on pourrait penser que votre Banquier avait tout intérêt à déclencher cette crise en vous refusant unilatéralement tout crédit en été 2008 !


Maintenant, il y a deux cas possibles :


1 Ils n'y sont pour rien et ils n'ont rien vu venir. Alors nous sommes en droit de nous demander s'ils méritent réellement les bonus et autres salaires astronomiques qu'ils défendent avec arrogance en mettant en avant leurs très hautes compétences. Sachant qu'il suffisait d'un modeste tableur et d'une heure ou deux de réel travail pour s'apercevoir de la dangerosité des arnaques qui étaient en circulation.


2 Ils sont objectivement complices et donc ils méritent d'être condamnés comme de simples malfrats de bas étage et certainement pas d'être fortement récompensés comme ils le sont actuellement pour leur non service rendu à la Nation.


Dans cette histoire, les banquiers ont gagné vraiment beaucoup d'argent sur notre dos en transformant essentiellement de la richesse virtuelle à leur seul profit. Bref, ils nous ont bien eu, ils ont augmenté leurs avoirs, mais ils ont perdu leurs auras et surtout notre estime.


Maintenant, comment se sortir de ce pétrin ?

Nous pourrions demander à ceux qui nous y ont mis de nous aider à nous en sortir. Malheureusement, je crains fort qu'il ne faille surtout pas s'attendre à des miracles de leurs parts et encore moins des solutions qui auraient pour effet de déstabiliser le socle de leurs profits immédiats et futurs.

Gorbatchev ne nous dit-il pas que c'est à nous maintenant de faire notre perestroïka ?

En cette Saint-Valentin, c'est bien là le cœur du problème ! Notre système économique est pourri en son cœur et je crois, comme notre ami Bob TSUC, qu'un simple pontage n'y suffira pas.

Après cette crise cardiaque, il ne nous reste donc qu'à imaginer et constituer le cœur de remplacement, à établir sans modèle auquel se référer le processus de la greffe cardiaque salvatrice et à inventer le produit antirejet miracle pour qu'elle réussisse !

Ceci explique certainement le brouillard dans lequel nos Gouvernants se trouvent après qu'une première tentative de transfusion en urgence se soit avérée totalement vaine à l'automne dernier et pour cause.

Est-ce qu'au printemps ils y verront plus clair, en s'y mettant à plusieurs pour le G20 ? Il est objectivement permis d'en douter.

Il est donc très urgent d'attendre, d'autant qu'en hiver tout gel parait normal...

Avec le temps, cela passera forcément, même si on ne sait pas comment ?

Après tout, le soleil brille encore et pour tout le monde, y compris bien entendu pour notre vénérable banquier.


Cordialement

Jacques Le Bris

 

 

  Addendum


Lorsque j'ai écrit ce billet je ne croyais pas si bien dire.

 

Le 18 février 2009, la Société Générale ouvrait le bal avec un bénéfice de 2010 Millions d'€uros.


Le 19 février 2009, le groupe BNP PARIBAS déclarait un bénéfice de  3021 Millions d'€uros.

 

 

Le mercredi 4 mars 2009, à 7h00 pour être précis, les résultats ont été diffusés, 2 451 Millions d'€uros pour le groupe Crédit Agricole.

 

Quant à DEXIA, si nous restons perplexes sur sa certification ISO 9001 sur l'ensemble de ses activités en France, nous ne savons que dire à propos de son slogan affiché en 2007 :  le court terme n'a pas d'avenir ! Parfois, il ne faut pas avoir raison trop tôt, surtout au moment où les investisseurs se demandent si cette banque a encore un avenir. Les sages ne tournent-ils pas 7 fois leur langue avant de parler ?

 

Pour ce qui concerne le couple hier improbable Banque Populaire Caisse d'épargne,  actuellement sous perfusion dans la confusion précédant une éventuelle fusion, il a donné naissance à Natixis : un gnome inexorablement attiré par le trou noir économique qui a déjà absorbé quelques 10 000 0000 000 000.00 de dollars depuis octobre 2007. L'état français y a mis le doigt, car il a le bras long. La question est de savoir où l'engrenage infernal s'arrêtera ?

 

  Addendum

 

Depuis, un terme est apparu pour remplacer "Vénérable Banquier", celui de "Bankster" !

Je me demande bien pourquoi ? Et vous ?


 

P. S. : Je vous suggère de mettre ce billet dans vos favoris pour pouvoir y revenir facilement lorsque vous le désirerez.

 

Vous pouvez aussi voter ci-dessous pour cet article sur Wikio




Voir les commentaires

1 2 > >>