Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

De 1480 à 1489, Histoire de s'amuser

30 Janvier 2014, 14:55pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Cela fait déjà bientôt deux siècles que nous avons remontés, entre guerres et peste.

Je poursuis l'aventure, histoire de nous amuser un peu dans ce monde de crapules.

L'invention de l'imprimerie m'a obligé à modifier le protocole de création des tweets de mon Histoire ancienne.

 

Rappel : J'ai donc débuté sur Twitter une série de tweets qui sont construits comme suit :

- Je constate le mois courant : au moment où j'écris cet article c'est janvier (2014)

- Je relève sur mon compteur le nombre de mes amis : 1480 (pour commencer)

- Je vais sur Wikipedia j'interroge ce mois et le nombre d'amis courant.

- Je choisis arbitrairement un évènement marquant proposé 

- Je tweete à propos de l'évènement sélectionné

 

Voici ce que cela donne de janvier 1480 à janvier 1489... 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/54/Eustochia_smeraldo_calafato.jpg/200px-Eustochia_smeraldo_calafato.jpg

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7b/CapeHopePeninsulaMap.png/800px-CapeHopePeninsulaMap.png

 

"Le cap de Bonne-Espérance fut atteint pour la première fois par les Portugais en janvier 1488. Lors de son exploration par l'ouest le long de la côte africaine, la flotte commandée par Bartolomeu Dias est emportée vers le sud. Celui-ci, pensant qu'il a dépassé le point le plus méridional du continent, continue vers l'est et ne rencontre aucune terre. Il se dirige alors vers le nord jusqu'au Rio do Infante (actuel Great Fish River), puis fait demi-tour sous la pression de son équipage, et revient en longeant les côtes. Au niveau de l'actuel False Island, Bartolomeu Dias érige un padrão dont les restes ont été retrouvés lors de fouilles en 1938. C'est donc sur le chemin du retour qu'il peut s'approcher du cap qu'il baptise d'abord « cap des Tempêtes » en raison des vents qui y sévissent. Le cap est rebaptisé par Jean II roi du Portugal en « cap de Bonne-Espérance » car les Portugais ont désormais « bon espoir » d'arriver bientôt aux Indes."


 

 

J'espère que cela vous a appris quelque chose en vous amusant.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Si vous voulez poursuivre cette investigation amusante, je vous rappelle que cet article fait partie de la série  Histoire ancienne

 

 


Voir les commentaires

Municipales 2014 à Toulouse : Jean-Pierre Plancade présente sa liste "apolitique"

29 Janvier 2014, 15:31pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

En ce mercredi 29 janvier 2014 Jean-Pierre Plancade nous a fait part de sa liste "aimer Toulouse":

 

 

"indépendante des partis politiques", Jean-PIerre Plancade indique que "la 4ème ville de France ne se situe pas à droite ou à gauche, elle est devant". Même s'il a fait campagne pour Pierre Cohen en 2008 et qu'il affirme avoir voter pour le maire sortant PS, Jean-Pierre Plancade affirme aujourd'hui avoir été "déçu" par les six ans de mandat. Il renvoi dos à dos PIerre Cohen "qui décide seul de tout" et Jean-Luc Moudenc "qui veut nous faire croire qu'il va faire demain ce qu'il n'a pas fait en 25 ans". 

Une liste "de Toulousains, au service des Toulousains" avec, selon Jean-Pierre Plancade, comme double objectif de conjuguer le local ("s'occuper du quotidien de nos concitoyens, pour que les Toulousains puissent vivre tranquillement dans leur quartier") et l'international ("les notions de patrie ou de frontières s'estompant avec internet et les nouvelles technologies", le candidat estime que ce sont les villes et les métropoles qui constituent l'avenir).

Jean-Pierre Plancade veut que Toulouse soit "un phare" qui éclaire le sud de l'Europe entre golfe de Gascogne et Méditerranée. 

Les colistiers et le tête de liste ont fait preuve d'un réel optimisme politique : convaincus de gagner les élections municipales, loin des prévisions des sondages, notamment le BVA pour Le Parisien/France Inter, qui crédite la liste de Jean-PIerre Plancade d'un score de 1 %.

 

Mais qui croit encore en ces sondages payés par le pouvoir économique.

Voir le document suivant sur le sujet fort douteux des sondages par téléphone :


 

 

Cordialement

Jacques Le Bris


Voir les commentaires

Liste #Cohen2014 pour le 1er tour élections #Municipales #Toulouse #Tlse14

22 Janvier 2014, 10:53am

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

 

En ce mercredi 22 janvier 2014, Pierre Cohen, le Maire sortant, sortit sa liste pour les élections municipales de Toulouse.

 

2. Gisèle Verniol PS


 

3.Pierre Lacaze PCF


4.Isabelle Hardy

 


 

5.François Briançon PS

 


6. Martine Croquette PCF

7.Jean-Jacques Rouch société civile

8.Claude Touchefeu PS

9. Joël Carreiras PS

10. Cécile Ramos PRG

11. Thierry Cotelle MRC

12. Vincentella de Comarmond PS

13. Jean-Marc Barès PCF

14.Lidwine Kempf Partit occitan

15. Romain Cujives PS

16. Monique Durrieu PCF

17. Jean-Paul Makengo PS

18. Régine Lange PS

19. Pierre-Nicolas Bapt PRG

20. Anne Crayssac PS

21. Jean-Paul Pla PCF

22. Nicole Dedebat société civile

23. Henri Matéos PS

24. Fathia Adjelout PS

25. Abdul Djouri PS

26. Mélaine Quillot PCF

27. Marc Sztulman société civile

28. Christine Courade PS

29. Michel Pech PS

30. Maryse Jardin-Ladam PRG

31. François Canezin PCF

32. Salhia Mimar PS

33. Stéphane Carassou PS

34. Olga Gonzalez-Tricheux MRC

35. Philippe Goirand Sans étiquette

36. Élizabeth L'Helgoualc'h PS

37. Étienne Morin PS

38. Delphine Miquel PCF

39. Mourad Fellah PS

40. Erwane Monthubert PS

41. Jean-Louis Ducassé société civile

42. Françoise Palmeiro-Vielmas société civile

43. Nicolas Tissot PS

44. Nathalie Mader société civile

45. Nicolas Borot PCF

46. Martine Martinel PS

47. Mickaël Parpillat PS

48. Marie Fornili PCF

49. Bruno Amiel PRG

50. Laure Durand PS

51. Michel Kaluszynski PS

52. Alia Iassamen PS

53. Mathieu Sauce PS

54. Odile Thouron PCF

55. Jean-Jacques Cubaynes PS

56. Nataly Breda PS

57. Michel Rinaldi société civile

58. Emma Descamps société civile

59. Christophe Cerpedes PCF

60. Catherine Bossenmeyer PS

61. Hervé Hirigoyen PS

62. Nadine Milhaud société civile

63. Yves Noilhan PCF

64. Marie-Laure Fages PS

65. Bruno Desaunettes société civile

66. Marie-Jo Ruiz PCF

67. Jean-Louis Llorca PS

68.Françoise Pouget PS

69. ?

 

Pour le 69e nom, Pierre Cohen attendra un peu et promet une belle surprise 

 

Cordialement

Jacques Le Bris

Voir les commentaires

De 1470 à 1479, Histoire de s'amuser

12 Janvier 2014, 21:11pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Cela fait déjà plus d'un siècle et demi que nous avons remonté, entre guerres et peste.

Je poursuis l'aventure, histoire de nous amuser un peu dans ce monde de crapules.

L'invention de l'imprimerie m'a obligé à modifier le protocole de création des tweets de mon Histoire ancienne.

 

Rappel : J'ai donc débuté sur Twitter une série de tweets qui sont construits comme suit :

- Je constate le mois courant : au moment où j'écris cet article c'est janvier (2014)

- Je relève sur mon compteur le nombre de mes amis : 1470 (pour commencer)

- Je vais sur Wikipedia j'interroge ce mois et le nombre d'amis courant.

- Je choisis arbitrairement un évènement marquant proposé 

- Je tweete à propos de l'évènement sélectionné

 

Voici ce que cela donne de janvier 1470 à janvier 1479... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/03/Charles_the_Bold_1460.jpg/398px-Charles_the_Bold_1460.jpg

 

 

La bataille de Nancy (selon Wikipedia)

Le duc de Bourgogne ne dispose plus que d'à peine trois mille hommes (quatre mille selon Philippe de Commynes, moins de deux mille selon Olivier de La Marche), une troupe non payée, faite d'hommes découragés, mal équipés et souvent malades. Apprenant l'arrivée prochaine de l'armée de René II, Charles de Bourgogne prend position, avec le peu de troupes qu'il lui reste, sur une éminence à proximité de Jarville. Malgré Morat où, déjà, il avait été attaqué sur son flanc, il néglige la protection de son côté droit, qui est sur la lisière du bois de Saurupt.

Le dimanche 5 janvier, avant l'aube, René II quitte Saint-Nicolas de Port, son armée avance dans la campagne lorraine recouverte de neige. À Laneuveville, des éclaireurs repèrent un guetteur bourguignon et le tuent. Désormais, le Téméraire ne sait rien de l'armée qui arrive. Les capitaines et René II, sur les rapports des éclaireurs décident de contourner l'armée bourguignonne par le bois de Saurupt pour l'attaquer de flanc et, pour donner le change, envoient un petit détachement, commandé par Vautrin Wisse, par la route de Nancy à Saint-Nicolas.

L'effet de surprise est total et le sort de la bataille se joue en quelques minutes. Josse de Lalaing reçoit le premier assaut, est grièvement blessé et est fait prisonnier. Il ne sera libéré que le 4 mai. Jacques Galleotto, blessé, s'échappe avec ses troupes le long de la Meurthe, la traverse au gué à Tomblaine et s'enfuit vers le nord.

Charles le Téméraire tente de se tourner contre l'assaillant, mais l'ensemble de ses maigres troupes se disloque et s'enfuit. Campobasso tient le pont de Bouxières, au nord de Nancy, et massacre les fuyards, se contentant de ne faire prisonnier que les seigneurs importants, dont Olivier de la Marche et Jean Ier baron de Talmayet seigneur d'Heuilley-sur-Saône qui fut emmené en Lombardie. Les défenseurs de la ville font une sortie et pillent le camp bourguignon.

 

 

 

 

 

File:Michel Sittow 004.jpg

 

 

J'espère que cela vous a appris quelque chose en vous amusant.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Si vous voulez poursuivre cette investigation amusante, je vous rappelle que cet article fait partie de la série  Histoire ancienne

 

 


Voir les commentaires

De 1460 à 1469, Histoire de s'amuser

7 Janvier 2014, 18:01pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Cela fait déjà plus d'un siècle et demi que nous avons remonté entre guerres et peste.

Je poursuis l'aventure, histoire de nous amuser un peu dans ce monde de crapules.

Mais une double révolution est apparue dans le dernier épisode, dont l'invention de l'imprimerie qui m'oblige à modifier le protocole de création des tweets de mon Histoire ancienne.

 

Rappel : J'ai donc débuté sur Twitter une série de tweets qui sont construits comme suit :

- Je constate le mois courant : au moment où j'écris cet article c'est janvier (2014)

- Je relève sur mon compteur le nombre de mes amis : 1460 (pour commencer)

- Je vais sur Wikipedia j'interroge ce mois et le nombre d'amis courant.

- Je choisis arbitrairement un évènement marquant proposé 

- Je tweete à propos de l'évènement sélectionné

 

Voici ce que cela donne de janvier 1460 à janvier 1469... 

 

Une petite remarque d'ordre général avant de commencer :

 

 


 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Hostel_Dieu_Beaune.jpg/800px-Hostel_Dieu_Beaune.jpg

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a5/Francois_Villon_1489.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

J'espère que cela vous a appris quelque chose en vous amusant.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Si vous voulez poursuivre cette investigation amusante, je vous rappelle que cet article fait partie de la série  Histoire ancienne

 

 


Voir les commentaires