Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Twitter acte

29 Décembre 2012, 10:15am

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Le côté fort pratique de Twitter est de tester l'impact et le poids de vos pensées en temps réel.

Un autre avantage, c'est de relativiser immédiatement la portée de toute idée ; en particulier une idée que vous trouvez a priori géniale peut ne jamais trouver d'écho favorable, pas même l'ombre d'un re-tweet.

Parfois, ce n'est qu'une question de timing ; car avant l'heure, ce n'est pas l'heure. Quelques temps plus tard, vous constatez que quelqu'un la reprise avec beaucoup plus de succès, parfois avec une formulation légèrement différente.

L'aura donnée par les vieux médias comme la télé où la radio font que les Twittos connus par ces canaux ont beaucoup plus de chances d'être suivis et re-tweetés.

 

twitter-geek1.jpegJe constate aussi qu'en France une bonne partie des twittos manquent d'ouverture d'esprit : ce sont généralement ceux qui sont marqués, voire scotchés, à des concepts aussi ringards que la Droite ou la Gauche. Il suffit que l'on ne soit pas d'accord avec eux sur un point pour qu'ils vous quittent à jamais (d'un côté, c'est tant mieux).

Donc, pour ceux qui ne sont pas encore devenus des vedettes médiatiques, le meilleur moyen d'obtenir un maximum d'abonnés en France, c'est de ne jamais se prononcer sur un point de basse politique.

 

L'inconvénient majeur de Twitter, c'est de considérer que toute idée soit systématiquement éphémère. Or, justement les plus géniales sont a priori universelles et devraient être gravées dans le marbre.

Un jour peut-être, on pourra afficher sur son profil son florilège de tweets, pour laisser à nos nouveaux fidèles le temps de lire notre substantifique moelle.


En attendant cette évolution, je vous propose ci-après mon propre hit parade. A ce propos, si en en prenant connaissance, vous estimez que le tweet mérite un re-tweet ou d'être parmi vos favoris, voire une réponse de votre part, je vous suggère d''utiliser les liens idoines ; ils sont actifs et vous aurez ainsi le loisir de modifier ce hit parade :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inconnu parmi les inconnus, il n'est pas étonnant que mes nombres de re-tweets soient bien loin de celui obtenu par ce tweet aujourd'hui disparu :



 

 

 

Je mettrai à jour au fur et à mesure cet article.

 

Cordialement

Jacques Le Bris


P. S. : On distingue mon intérêt dans l'éclosion de néologismes, j'estime avoir été à l'origine de :

- blogmestre : auteur d'un blog

- périgérance : traduction de "facility management"

- BuzzMeister : surnom donné à Jean-Pierre Delord, maire de Bugarach et grand maître es Buzz ayant apprivoisé la presse internationale pour faire connaître son village au monde entier.

- BuzzGarage : proposition d'évolution de l'orthographe de Bugarach

- bougaracher : Action d'un journaliste chargé de couvrir un non-évènement ou de faire monter la mayonnaise sans biscuit, réaliser une article à propos d'un sujet vide. En voir plus d'appications ici.

- to bugarach : traduction de bougaracher en anglais.

 

 

Addendum du 30 décembre 2012

 

J'avais à peine émis cet article que Twitter m'envoyait son "best of" de l'année 2012.

Et  Vizify confirmait mon Top Tweet et m'indiquait mon Golden Follower.

Certainement pour répondre à un besoin latent.



Voir les commentaires

L'ai-je bien bougaraché ?

26 Décembre 2012, 11:50am

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Vous avez été tous témoins du phénomène médiatique autour du petit village audois nommé  Panneau Bugarach.

 

En fait à l'approche du 21 décembre 2012, la presse du monde entier s'y est réfugiée pour combler le vide tout relatif de l'actualité. Heureusement, la préfecture de l'Aude avait limité à 250 les permis de couvrir ce non-évènement. C'était d'autant plus justifié qu'il ne devait, par définition, rien se passer dans ce petit village qui était, selon la légende, protégé de l'hypothétique Apocalypse.

 

Il faut reconnaître que le Maire de Bugarach a réussi à apprivoiser, tel Till Eulenspiegel, la presse du Monde entier et surtout à faire connaître son village et son Pic grâce à un buzz planétaire lui valant le titre incontestable de BuzzMeister.

 

D'aucuns auront remarqué qu'autrefois ce village était célèbre parce qu'on y travaillait du chapeau... Mais cela c'était avant ! Aujourd'hui, on y buzze un max, à tel point qu'on pourrait l'appeler : BuzzGarage.

 

Le côté fort intéressant de cet épisode grotesque, c'est la mise en évidence de l'emballement médiatique qui peut se concentrer sur un leurre. Toute la presse, s'est sentie obligée d'en parler, l'exemple étant donné par le New York Times, les autres se sont cru autorisés à exploiter le sujet...

Face à ce déchaînement, il est difficile de recenser tous les articles écrits sur cette mine d'or. Je ne retiendrais que la version courte d'un média américain qui est resté très pro, suffisamment pour justifier ses frais de déplacement avec son équipe et son matériel lourd :

 

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

 

Et une version longue, applicable à toute sorte de sujet, qui explique dans le détail comment un média peut faire monter la mayonnaise quand il n'a pas de biscuit sur un sujet, tout en amenant le Lecteur ou le Spectateur là où on veut bien le voir arriver. Je m'aperçois que cette vidéo est malheureusement censurée, certainement parce qu'elle mettait trop en évidence comment il était facile de manipuler les foules...

Voici un témoignage en français :

 


 

Comme suite à cet évènement vécu par la Terre entière, du moins pour sa partie ayant accès aux  médias, je propose d'utiliser désormais le verbe bougaracher. Il sera très utile pour tout journaliste envoyé couvrir un non-évènement ou chargé de faire monter la mayonnaise sans biscuit sur un sujet.

 

 

 


 

So, I propose from now on to use the verb "to bugarach". This neologism will be very useful for any Journalist sent to cover a non-event or, charged to write a paper on a void topic.

 

 

 


 

On imagine facilement un élève bougarachant afin de ne pas rendre une copie blanche lors d'un examen ou d'un concours...

Parmi les sujets d'actualité en cette fin d'année 2012 qui nous font bougaracher, celui du mariage pour tous me semble  un archétype.

Maintenant bougaracher peut aussi s'appliquer à tout demandeur d'emploi rafistolant son CV pour le faire coller au mieux à une annonce qui l'intéresse.

Et quand on y pense, bougaracher, n'est-ce pas pour tout énarque une oeuvre de tous les instants ?

 

Vous voyez, ce néologisme a de l'avenir. Il ne devrait donc pas tarder à entrer dans le dictionnaire.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

 

Addendum du 2 janvier 2012

 

Arte a traité le sujet en faisant parler les Bugarachoises et les Bugarachois et là on n'a pas du tout l'impression qu'ils nous ont bougarachés, tant le sujet est plein de sens, d'amour bucolique et de vol de Vautours (les fameux extra-terrestres qu'on voit voler de temps en temps sur des documentaires vantant les OVNIs du pic).

 


Voir les commentaires

Premier #SaaSCamp à La Cantine Toulouse #Barcamp #LCT

18 Décembre 2012, 17:36pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Une centaine de spécialistes de "Software as a Service" se sont donnés rendez-vous au ToulWeb Hall qu'est La Cantine à #Toulouse pour un premier #SaaSCamp le 18 décembre 2012.


BandeauSAASCAMP1.jpg


Ce fut donc une dernière occasion de se réunir pour faire un bilan sur l'état de l'art sous forme de BarCamps. Il était temps à trois jours de la Fin du Monde prévue le jour du Solstice d'hiver de 2012 par les Mayas .

Encore dans les brumes matinales, il n'était cependant pas difficile de se rendre compte qu'il y avait du lourd en provenance de toute part de l'Hexagone et même d'ailleurs.

 

https://pbs.twimg.com/media/A-YhP7BCcAAzLka.jpg:large

 

Dès l'aube, comme par sorcellerie, les salles étaient tout spécialement préparées pour accueillir les BarCamps ; les chaises étaient rangées à l'instar de ronds de sorcières dans un pré.

 

 

Puis, vint le moment des présentations et du lancement de ce premier SaasCamp à La Cantine Toulouse. On notera que les participants se positionnèrent naturellement en rond, montrant par là leur habitude ou leur prédisposition aux BarCamps.

 

 

On en parle certainement encore en ce moment sur la twittosphère :

 

Le mot-clic : #SaasCamp

 

Les Participants s'exprimèrent sur les sujets qu'ils voulaient aborder lors de ce SaasCamp. Vous noterez que, même si nous sommes en train de parler d'Internet, la civilisation du papier a encore son utilité.

 


 

Ensuite, les participants se sont répartis selon les thèmes retenus. Déjà dans la salle du fond, un petit comité tentait de résoudre la quadrature du cercle, comment lever des fonds ?

 

 

D'autres, sans parler de ronds et évitant de tourner en rond, participaient au cercle afin de circonscrire leur sujet.

 

 

Rappelons, si besoin, que cet évènement avait lieu à La Cantine Toulouse, ce qui explique la présence en support de moult victuailles et de vin de la région.

 

 

La Cantine Toulouse s'exprime ainsi en ce moment :

 

  La Cantine Toulouse

 

Le secret de la réussite pour un BarCamp, nonobstant la qualité des participants et des organisateurs, ne tient finalement qu'à un seul accessoire : Le Gong !

 

 

A mon avis, il y aura d'autres SaasCamps, car tout le monde s'accorde à dire que c'est une bonne façon de faire le gong à La Cantine Toulouse.

 

Un document officiel a été émis depuis ici.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

Autre point de vue sur le sujet :

 

http://www.eurecia.com/blog/retour-saascamp-toulouse-2012/

 


Voir les commentaires

Qui ?

13 Décembre 2012, 09:49am

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Depuis le temps que je m'insurge contre le système UMP & PS qui impose à la France la domination d'une caste d'incompétents cupides qui n'a qu'une seule idée en tête "détourner à son profit la richesse produite par les contribuables français", j'ai enfin l'impression en ce 13 décembre 2012 (à 8 jours de l'Apocalypse) de ne pas être seul.


Logo-Contrepoints.jpgEn effet, dans un article paru dans Contrepoints, nous pouvons lire clairement où se trouve la clé de voûte du système à l'origine de la sclérose de notre République :

 

Réformes

"Si la commission Jospin parle du cumul entre mandats électifs, je pense que le problème est surtout celui du cumul entre un poste de fonctionnaire et un mandat de député. C'est un grave problème de conflit d’intérêts sur lequel on passe avec une décontraction qui m'étonne. Un fonctionnaire qui vote un budget, c’est quelqu’un qui vote les dépenses de l’organisation qui le réembauchera s’il est battu. Conflit d’intérêts total. Ce n’est plus l’intérêt général ici, c’est l’intérêt particulier des membres de la sphère publique. La sphère publique peut ainsi mettre la main sur les économies de la sphère privée et l'épuiser ce qui fera capoter le pays."

 

Certes, les gauchistes trouveront toujours que ces propos proviennent d'un grand Patron* et donc qu'ils sont nuls et non sensés. Mais, la chose est clairement dite et le processus bien visible avec la fuite des uns et la paupérisation des autres.

 

Alors, il n'y a plus qu'à espérer que notre Gouvernement agisse, au lieu de tourner autour du pot... de miel !

Mettons en route un compteur, car je crains fort qu'il nous faille encore attendre très longtemps puisqu'il est partie prenante de ce système de spoliation généralisée.

 

 

 


D'ailleurs, si ce conflit d'intérêt était rendu impossible, on aurait certainement beaucoup moins d'étudiants prêts à se battre (et tricher) pour entrer dans la fonction publique, mais encore beaucoup moins de cumulards et de mafieux parmi nos élus.

 

Il y a deux solutions possibles pour faire sauter ce verrou qui est le cancer de notre Démocratie à la française.

- soit faire émerger de l'Apocalypse ambiant un Leader** capable de remettre tout ceci en bon ordre. Mais qui ?

- soit la fourche, la dynamite ou la baïonnette...

 

Vous êtes tous prévenus, à nous d'agir en conséquence...

Sinon, bonjour la fin du Monde (du point de vue français) ou l'exil !

"Courage, fuyons !" va bientôt devenir la devise du contribuable français apte à se payer encore un voyage aller*** sans retour.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

* Xavier Fontanet est l'ancien président d'Essilor et "dirigeant le plus réputé" parmi les patrons français selon un cabinet de mesure de la réputation. Auteur de Si on faisait confiance aux entrepreneurs, professeur de stratégie à HEC et ancien du Boston Consulting Group, c'est aussi un observateur attentif de notre monde et des changements qu'il traverse. Il nous donne sa vision de la mondialisation, des difficultés françaises et des chances qui s'offrent à nous.

 

** Il me semble qu'il n'est pas encore aux commandes de l'Etat et qu'il ne l'a pas encore été, vu que dans ce cas le Mal français serait déjà résolu.


*** Les riches s'expatrieront, les pauvres se suicideront.


Voir les commentaires

Scoop.it ! est-il déjà sur orbite ?

10 Décembre 2012, 09:41am

Publié par Blogmestre

 

 

Marc-Rougier-Scoop.it_-1-.jpgBonjour,

 

 

Lorsque Marc Rougier nous présente son bébé, il dit que c'est un outil de publication pour les professionnels, donc positionné sur une niche.

 

Or, voici la distribution des utilisateurs selon Alexa :

 

Scoopit-Audience-12-12.JPG

On remarque que :

-  les tranches d'âge dites des actifs sont effectivement plus représentées que celles des jeunes et celle des retraités

-  c'est manifestement au travail qu'on s'y connecte. 

-  c'est bien un outil de communication, car la gent féminine y a la majorité.


Donc, on peut en conclure que l'outil réalisé a rencontré non seulement un public, mais surtout le public visé au départ.

 

Ce qui m'a toujours étonné, c'est cette mention concernant la parentalité : les Scoopiteers, comme bon nombre d'Internautes, n'ont pas d'enfant.


Pour être Curateur, il faut avoir une certaine expertise à mettre en valeur. Ceci explique à mon avis en partie que les jeunes n'y soient pas majoritaires et la surreprésentation des diplômés.

Par définition donc, cet outil ne s'adresse pas à l'ensemble de la population. Il n'atteindra donc pas les sommets en termes de rang sur Internet. Voici la trajectoire de mise sur orbite.

 

Scoopit-evolution-du-Rang-12-12.JPG

On peut même affirmer qu'il a atteint en France son orbite basse aux alentours de la 110° position depuis le début du mois d'octobre 2012.

Au plan mondial, la progression se poursuit, mais ce sera dur d'atteindre une position similaire et même d'entrer dans le TOP500.

Au moment où je vous écris, voici son classement :

 

Scoopit-data-12-12.JPG


Quant à la répartition géographique de son audience, elle est planétaire.

 

Scoopit-repartition-geographique-12-12.JPG

Avec cette répartition en fréquence, on voit bien son origine française (toulousaine à Labège).

 

Scoopit-repartition-en---12-12.JPG

Et une curiosité, sa belle implantation en Inde meilleure qu'aux Etats-Unis qui est sa principale cible depuis le début où volontairement on a choisi de développer cet outil, son réseau et sa communication en anglais.

En conclusion, si Scoop.it vise dans une seconde phase de développement une orbite plus haute, il faudra investir dans la déclinaison des langues.

Finalement en France, nous ne sommes pas si mauvais en Anglais qu'on le dit !  ;-).

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

 

 

P. S. : Les curieux auront remarqué que l'un des sites qui amènent à Scoop.it (où le sexe ne s'exprime pas) est le site eroprofile.

 

Avec un tel nom, vous ne serez pas surpris par le profil type de l'auditoire de ce site selon Alexa  :

 

EroProfile-audience-12-12.JPG

 

Le côté positif, c'est que Scoop.it est utilisé en cours du soir par des autodidactes comme un outil pédagogique, une sorte de "text toy". ;-)

 



Voir les commentaires

1 2 > >>