Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Une Maison Blanche plus verte

26 Novembre 2009, 08:59am

Publié par Blogmestre

Bonjour,

A l'approche de la conférence internationale de Copenhague il est utile de voir quelle est la position préparée par l'Administration Obama.
Ceci est le texte brut traduit par Google, modestement et très légèrement retouché par mes soins et dont l'original se trouve ici.

La Maison Blanche a annoncé aujourd'hui que le Président Obama se rendra à Copenhague le 9 décembre pour participer à l'Organisation des Nations Unies à la Conférence sur les changements climatiques, où il a hâte de travailler avec la communauté internationale pour stimuler le progrès vers un accord de Copenhague complet et opérationnel. Le Président a travaillé ardemment en vue d'un résultat positif à Copenhague tout au long de l'année écoulée. Sur la base des travaux du Président sur les changements climatiques au cours des 10 derniers mois - lors des Forums regroupant les Pays les plus riches, des G20, des discussions bilatérales et des consultations multilatérales – et  sur les progrès réalisés lors des récentes et constructives discussions avec les dirigeants de la Chine et de l'Inde, le Président estime qu'il est possible de parvenir à un accord significatif à Copenhague. La décision du Président d'y aller est un signe de son engagement continu et de son leadership pour trouver une solution globale à la menace globale du changement climatique, et pour jeter les bases d'un avenir nouveau, durable, prospère et plein d'énergie propre.

La Maison Blanche a également annoncé que, dans le cadre d'un accord global à Copenhague qui comprendrait des contributions d'atténuation drastiques de la part de la Chine et des autres économies émergentes, le Président serait prêt à mettre sur la table un objectif de réduction des émissions américaines de l'ordre de 17% inférieur au niveau de 2005 dès 2020 et  au final en phase avec l’évolution de la législation énergétique et climatique des Etats-Unis. À la lumière de l'objectif du Président visant à réduire les émissions de 83% d’ici 2050, le parcours attendu devrait se traduire dans ladite législation par une réduction en 2025 de 30% en dessous des niveaux de 2005 et en 2030 par une réduction de 42% en dessous des niveaux de 2005. Cet objectif provisoire est conforme à la législation en vigueur dans les deux chambres du Congrès et démontre une contribution significative à un problème que les Etats-Unis ont négligé pendant trop longtemps. A moins de deux semaines de l’ouverture de la conférence de Copenhague, il est essentiel que les pays du monde, guidés par les pays les plus riches, fassent ce qu'il faut pour produire un accord, puissant et opérationnel, qui permettra à la fois de nous lancer sur une action concertée pour lutter contre le changement climatique et de servir de tremplin vers un Traité juridiquement contraignant. Le Président travaille en étroite collaboration avec le Congrès pour adopter la Loi sur l’énergie et sur le climat le plus tôt possible.

Pour souligner l'engagement du Président Obama concernant le leadership américain en matière d’énergie propre et de lutte contre le changement climatique, la Maison Blanche a également annoncé aujourd'hui qu'une « foule » de Secrétaires du Cabinet et d'autres Hauts Responsables de toute l'Administration se rendra à Copenhague pour la conférence. Le Secrétaire à l'Intérieur, Ken Salazar, le Secrétaire à l'Agriculture, Tom Vilsack, le Secrétaire au Commerce Gary Locke, le Secrétaire à l'Energie Steven Chu et L’Administrateur de l’Agence de Protection environnementale Lisa P. Jackson ont tous prévu d'y assister, au côté de la Présidente du Conseil sur la qualité de l’environnement Nancy Sutley, du Directeur des politiques de la science et de la technologie John Holdren et de l’Adjoint au Président de l'Energie et du Changement Climatique Carol Browner.

Pour la première fois, la délégation américaine aura un centre américain à la conférence, offrant une tribune unique et interactive pour partager notre Histoire avec le monde entier. En plus de travailler avec d'autres pays pour faire avancer les intérêts américains, les Délégués des États-Unis exposeront leurs idées directrices dans une série de manifestations mettant en relief les mesures prises par l'administration Obama afin d'assurer un leadership national et mondial dans la phase de transition vers une économie de l'énergie propre. Les thèmes iront des investissements en efficacité énergétique et des engagements mondiaux, jusqu’aux emplois de l'énergie propre et la politique des énergies renouvelables. Sont actuellement prévus les principaux événements et les conférenciers suivants :

  • Mercredi, 9 décembre : Taking Action at Home, EPA Administrator Lisa P. Jackson
  • Jeudi, 10 décembre  : New Energy Future: the role of public lands in clean energy production and carbon capture, Secretary of the Interior Ken Salazar
  • Vendredi, 11 décembre : Clean Energy Jobs in a Global Marketplace, Commerce Secretary Gary Locke
  • Lundi, 14 décembre : Leading in Energy Efficiency and Renewables, Energy Secretary Steven Chu
  • Mardi, 15 décembre : Clean Energy Investments: creating opportunities for rural economies, Agriculture Secretary Tom Vilsack
  • Jeudi, 17 décembre : Backing Up International Agreement with Domestic Action, CEQ Chair Nancy Sutley and Assistant to the President Carol Browner

...

Bravo à Google ! Word ne trouve rien à redire. Et vous ?


Cordialement
Jacques Le Bris

Commenter cet article