Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Grippe, quand tu nous tiens !

29 Décembre 2010, 21:20pm

Publié par Blogmestre

Bonjour,

 

Rappelez-vous, il y a tout juste un an à pareille époque plus personne ne croyait à la Grippe H1N1 !

Or, on nous rebat les oreilles avec le seuil d'épidémie qui vient d'être atteint. A croire, qu'il n'y a pas que lui !

De son côté Google poursuit son amélioration permanente. Il avait lancé cette courbe aux Etats-unis, un petit peu comme ballon d'essai pour voir. En fait, les requêtes sur la toile sont effectivement un bon indicateur pour le traçage de la grippe (la vraie).

L'an passé nous avions pu suivre la courbe en France.

Cette année on peut même la suivre région par région.

Ainsi en Midi-Pyrénées, c'est... le calme plat !

 

Grippe-2010.jpg

Nous remarquerons tout de même, le côté extraordinaire de la courbe enregistrée l'an passé.

On y distingue, non pas un, mais DEUX pics parfaitement anormaux.

Ceci dans un pays où nous pensions être à l'abri de toute propagande et même parfaitement vaccinés contre ce genre de pratiques. Hélas ! C'était sans compter les liens très serrés entre le Ministre de la santé et l'Industrie Pharmaceutique, et encore moins ceux très particuliers de notre Hyper Président avec ce même milieu.

Ainsi, les deux pics n'ont pas eu de lien direct avec la maladie elle-même mais avec la peur distillée à travers les médias à la botte du pouvoir. La première vague a été le fruit de la campagne dite de prévention orchestrée par l'Education Nationale dès la rentrée. Tout scientifique aurait pu remarquer que normalement le seuil épidémique de la grippe apparait en France en janvier (pas en septembre !). Le deuxième a été une vaste mascarade avec une mobilisation digne d'une déclaration de guerre, suivie comme d'habitude d'ailleurs par une déconfiture en rase campagne.

Certes, le résultat  a été que les industries pharmaceutiques ont traversé la crise financière sans douleur, même dans une certaine effervescence, enfonçant l'Etat un peu plus dans le déficit budgétaire. Au point où on en est, personne n'y a vraiment prêté attention. D'ailleurs on s'en lave les mains !

 

De Gaulle qui nous connaissait bien disait au siècle dernier que nous étions des veaux. Je crois que cela ne s'est pas amélioré depuis. Ce malgré le développement d'Internet , car pour en profiter, il faut au moins savoir lire et je ne parle pas d'avoir un peu d'esprit critique. Ces deux qualités nécessaires au progrès sont devenues des défauts dont il a fallu se départir dans la société de consommation qui soutient la croissance (positive*).

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

 

* Avec nos très chers technocrates sortis de l'ENA, nous nous sentons obligés de préciser, depuis que l'un d'entre eux a parlé de croissance négative.

 

Voir mon article sur le sujet de la Grippe H1N1 de l'an passé :

H1 N1 la Pandémie traquée


.

Commenter cet article