Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

De la cellule souche par Fabrice Chrétien au TEDxParis 2012

14 Octobre 2012, 18:24pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

Il était une fois le 6 octobre, L'Olympia accueillait le TEDx_logo.png

 


 

Issu d'un parcours à la fois scientifique et médical, Fabrice Chrétien est neuropathologiste à l'Hôpital Raymond Poincaré à Garches, Professeur d'histologie (étude des tissus biologiques) à l'Université Versailles Saint-Quentin et responsable à l'Institut Pasteur de l'unité Histopathologie humaine et modèles animaux. Ses travaux ont permis de mettre en évidence la résistance des cellules souches adultes en démontrant qu'elles pouvaient survivre chez l'homme jusqu'à 17 jours après la mort.

 


 

A l’origine de chaque individu il y a une cellule souche, idéale, car elle a des capacités de différentiation et de multiplication. La multiplication cellulaire est très importante pour la création de l’homme, pour son évolution. N’importe quelle cellule dans notre organisme part d’une cellule mère et de deux cellules filles parfaitement identiques.
La cellule souche embryonnaire est idéale, on peut la générer dans des laboratoires avec un embryon. Fabrice Chrétien compare avec amusement ses travaux de laboratoire avec un “cocktail de cuisine”. “Deux cellules vont avoir un destin différent, l’une restera souche quand l’autre se spécifiera pour devenir un neurone ou un tissu musculaire, entre autres”.On peut transformer la cellule embryonnaire en tissu cardiaque, en neurone, etc.Mais il y a un problème, malgré ce système d’une grande efficacité, qui paraît sans faille, il y a toujours des erreurs. Seulement, si une des étapes de l’évolution de la cellule est un échec, elle peut conduire à un cancer.

 

Aujourd’hui il est possible de contourner ces obstacles par la reprogrammation. D’une part, parce que l’adulte possède en son corps des cellules souches. D’autre part, par la résistance de ces cellules à la mort de l’être humain. Cette découverte influencée par Fabrice Chrétien s’est faite notamment par des tests et des modifications artificielles en lien avec les doses d’oxygène que l’on retrouve dans les tissus cadavériques, où se trouvent les cellules qui nous intéressent.
Chez 16 patients post-mortems on a prélevé 2 grammes de muscles. Très vite on a pu remarquer que des cellules se multipliaient. Qu’est ce que cela veut dire ? “On ne parle pas de ressusciter les morts mais des cellules qui ont la capacité de se mettre dans un état de dormance. Elles vont se débarrasser des organismes leur permettant de s’oxygéner, mais elles sont toujours ici, présentes”.
Les cellules souches permettent donc de réparer le tissu, c’est vraiment ce dont on parle aujourd’hui.
On parle de prélever des cellules souches sur des cadavres, on parle réellement d’une NOUVELLE SOURCE DE CELLULE SOUCHE. Une avancée exceptionnelle du monde de la médecine. Fabrice Chrétien prend d’ailleurs un exemple assez parlant : en 2030, un médecin du SAMU, durant une intervention et au lieu de faire une injection basique, pourra injecter une bonne cellule souche qui permettra de réparer efficacement le malade, que ce soit au niveau de son cœur ou d’un autre organe.
La thérapie cellulaire est finalement l’un des grands chantiers de la médecine de demain, et nous remercions un de ses plus grand ambassadeur, Fabrice Chrétien, d’être venu à cette TEDx Paris pour nous en parler.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

Source :  Le blog de TEDxParis

Commenter cet article