Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

De 1340 à 1349, Histoire de s'amuser

25 Juillet 2013, 20:54pm

Publié par Blogmestre

 

 

Bonjour,

 

J'ai testé des Réseaux sociaux, plus qu'il n'est raisonnable.

Le seul qui vaille à mes yeux est Twitter.

Je poursuis l'aventure, histoire de nous amuser un peu dans ce monde de crapules.

 

Rappel : J'ai donc débuté sur Twitter une série de tweets qui sont construits comme suit :

- Je constate le mois courant : au moment où j'écris cet article c'est juillet (2013)

- Je relève sur mon compteur le nombre de mes amis : 1340 (pour commencer)

- Je vais sur google en supprimant les mots : agenda et calendrier

- Je constate ce que me propose en premier Google et je tweete l'évènement trouvé

 

Voici ce que cela donne de Juillet 1340 à septembre 1349...

 

Comme cela nous aurait fait rater une belle bataille, je fais une petite entorse à la règle.

 

Ecluse.jpeg

 

Nous sommes le 24 juin 1340, dans le port de l’Écluse situé non loin de la ville de Bruges, dans l’actuelle Flandre.

La Guerre de Cent ans vient de démarrer et le roi de France Philippe VI veut en découdre avec l’armée anglaise. C’est que le roi anglais Édouard III devient plutôt menaçant ! Il soutient les Flamands qui le considèrent maintenant comme le seul roi de France légitime. Édouard III compte bien se servir de ce soutien de poids dans sa lutte intestine avec le monarque français et s’apprête à débarquer avec 20.000 de ses hommes à l’Écluse. Bien sûr, Philippe VI ne l’entend pas de cette oreille. Il faut à tout prix empêcher ce débarquement ! Il poste donc lui aussi 200 navires de combat et plus de 20.000 hommes au niveau de ce port stratégique. La flotte française, impressionnante, est dirigée par deux amiraux pleins de bonne volonté, Messieurs  Hugues Quiéret et Nicolas Béhuchet, mais malheureusement marins très peu expérimentés.

Les deux hommes ont une idée de génie ! Pourquoi ne pas attacher les navires entre eux et les disposer de telles sortes à former une muraille infranchissable ? Avec un tel dispositif, jamais l’ennemi ne parviendra à débarquer!

– Ah ha ah! Alors, les British, c’est qui les plus malins, hein ? C’est qui ?

Malheureusement, les deux amiraux mettent leur plan à exécution, contre l’avis des marins génois qui ont rejoint les rangs français. Ils font donc ranger les navires sur trois rangs et les enchaînent les uns aux autres.

– Bon, forcément, ça limite un peu les possibilités de manœuvres…

– Nan, mais on s’en fout, ça… Ce qui compte, c’est de les empêcher de passer !

Les Anglais, voyant cet attroupement de navires, n’en croient pas leurs yeux et se frottent les mains ! Profitant des vents et de la marée qui leur sont favorables, ils donnent tout simplement l’ordre aux archers de couvrir de flèches cet ensemble difforme de navires. Et c’est parti pour un massacre en règle – on imagine qu’ils ont dû y aller à cœur joie! Ils passent ensuite à l’abordage. Pris de panique, la plupart des soldats français sautent à l’eau et périssent noyés.

– Putain, Quiéret, je te l’avais dit que c’était pas une si bonne idée que ça, bordel !

– Ouais, mais bon… C’est quand même pas de ma faute, à moi, si nos marins savent pas nager !

Le bilan du combat est désastreux pour les Français: plus de 15.000 morts et la quasi-totalité de la flotte est détruite (à peine quelques vaisseaux français parviennent à se libérer et échappent au carnage), contre 9000 morts côté anglais mais pas le moindre dégât matériel… Quant aux deux amiraux de génie, ils ne déméritent pas pendant la bataille et combattent vaillamment. Ils parviennent même, avec leur nef Le Thomas, à aborder le navire d’Édouard III et à le blesser légèrement. Ils connaissent par contre, comme leurs hommes, un destin funeste: finalement capturés par les Anglais au cours de la bataille, ils sont aussitôt décapité pour l’un et pendu pour l’autre.

Après la victoire éclatante lors de la Bataille de Bouvines en 1214, l’honneur français est de nouveau au plus bas ! Quant à la flotte anglaise, elle possède le contrôle des mers pendant de longues années encore… Mais la guerre de 100 ans vient à peine de démarrer. Les Français auront-ils l’occasion de prendre leur revanche ?

 

 

 

 

 

 

 

 

File:Battle of crecy froissart.jpg 

Selon Wikipedia : La bataille de Crécy opposa à partir du milieu de l'après-midi du 26 août 1346 l'armée du royaume de France à une armée venue d'Angleterre pour saccager et piller les terres proches des rivages de la Manche. Cette bataille violente et sanglante où les monarques respectifs, Philippe VI de Valois et Édouard III, furent présents et actifs, se conclut au soir du second jour par une victoire écrasante de l’armée anglaise, pourtant en infériorité numérique, sur la chevalerie et l'infanterie française et de ses alliés, qui accusèrent des pertes très importantes du fait de l'indiscipline et des lacunes du commandement. Cette grande bataille marqua le début de la Guerre de Cent ans et le retour d'une technique traditionnelle d'archerie.

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/01/Calais1347.jpg 

 

 

 

 

 

Les autres sont à venir...

 

J'espère que cela vous a appris quelque chose en vous amusant.

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Si vous voulez poursuivre cette investigation amusante, je vous rappelle que cet article fait partie de la série  Histoire ancienne


Commenter cet article

powered files 17/06/2014 14:24

This sounds funny! You are absolutely right as this is the best thing to do in this world of villains! It is even more interesting the topic you have selected. I too have decided to be more active in my twitter account.