Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Les mouches auraient-elles changé d’âne ?

18 Mai 2009, 12:29pm

Publié par Blogmestre

Bonjour,


Les dernières tentatives pour masquer la déroute de l'hégémonie financière anglo-saxonne auront certainement été les âpres négociations qui ont eu lieu dans les coulisses à propos des fameux « stress tests » auxquels les ex grandes banques américaines ont été soumises.

Les Investisseurs s'étaient bien abstenus jusqu'ici de remettre des billes dans le jeu ; ils attendaient d'y voir plus clair et surtout des indicateurs sur lesquels plus aucun soupçon de grossière manipulation ne planait.

Il faut dire qu'ils avaient des raisons pour se méfier lorsque l'on a essayé de leur vendre l'idée que la crise en cours ne ressemblait en rien à celle de 1929. Voici quelques chiffres corrigés de l'inflation qui viennent préciser les choses :



Effectivement, bien malin est celui qui peut dire où va aller la courbe bleue dans les mois à venir !

En fait, il leur faudrait un point de repère comme peut l'être aujourd'hui la Prius pour les automobilistes.

Ainsi, malgré les braderies des modèles 4x4, les Automobilistes argentés n'hésitent pas à miser sur ce véhicule hybride, car c'est le seul modèle qui aura, d'après eux, une valeur à la revente d'ici 4 à 5 ans... La Prius est donc devenue une valeur refuge, alliant une légère touche d'écologie à l'économie pure et dure.


Or, au niveau économique un indicateur aussi stable que peut l'être la boussole pour indiquer le Nord existe. C'est curieusement le nom du premier partenaire économique du Brésil ; car, au travers des siècles, il n'a changé que 3 fois. A l'origine, il fut évidemment Portugais, puis Anglais au XIX° siècle, pour être Américain à partir des années 1930. Aujourd'hui, c'est... Devinez qui ?


La chine.


En effet, en avril 2009, la Chine a vendu pour 3,2 Milliard de US$ de biens et services au Brésil, alors que les USA n'ont réalisé que 2,8...  Soit 14% d'écart !

Comme les ventes de la Chine au Brésil ont crû de 56,9 % en 2008 et vice et versa celles du Brésil en Chine de 50,8 % ; la question est de savoir pendant combien de temps encore ces deux colosses de la nouvelle économie vont-ils utiliser le US$ pour s'entendre ?

Pour l'instant, ils ne s'envoient que des fleurs.


Maintenant les Investisseurs qui étaient encore désorientés par l'ivresse des profondeurs des cours savent quelle direction prendre pour se tirer... d'affaires !


Cordialement

Jacques Le Bris

 

 

P.S. : Comme cet article témoigne d'un tournant dans l'histoire du commerce international, je vous suggère, si vous l'aimez, d'ajouter cet article à vos favoris

 

 

Vous pouvez aussi voter ci-dessous pour cet article sur Wikio




Commenter cet article