Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

2016 Primaire à Droite

15 Janvier 2016, 07:43am

Publié par Blogmestre

Thierry Solère chargé par Nicolas Sarkozy de l'organisation de l'élection primaire à droite (et au centre) des 20 et 27 novembre 2016.

Thierry Solère chargé par Nicolas Sarkozy de l'organisation de l'élection primaire à droite (et au centre) des 20 et 27 novembre 2016.

 

 

Bonjour,

 

Depuis que le principe d'une élection primaire à Droite (et au Centre) a été retenu,  Thierry Solère a été désigné pour l'organiser.

 

 

 

Les dates de cette élection primaire sont désormais arrêtées.

 

 

Et des personnalités politiques se sont portées candidates. Ainsi par ordre d'entrée en lice, on trouve :

 

 

 

Sa candidature a été retenue car son mini parti a signé un accord avec le parti "LesRépublicains".

 

 

Elle n'a pas obtenu les soutiens attendus.

 

 

 

Sa candidature a été écartée car son mini parti n'a pas signé d'accord avec le parti "LesRépublicains".

 

 

Il y aura eu au moins celle-ci, car je n'en relève nulle par ailleurs...

 

Cette candidature semble purement virtuelle. Il n'a pas déposé de parrainages.

 

 

Il n'a pas obtenu les soutiens attendus.

 

Il a jeté l'éponge avant l'échéance, sachant qu'il n'aurait pas obtenu les soutiens attendus.

 

Voici ce que cela donne au 30 mars 2016 :

 

 

 

 

Une idée pertinente à retenir :

 

 

 

 

Pour mémoire au 17 mars 2016, voici le quarté en tête sur Twitter :

 

 

Au 23 avril 2016, un sondage donne ce qui suit, sachant que Sarkozy ne s'est toujours pas déclaré officiellement participant à cette primaire (va-t-il surprendre tout le monde en s'inscrivant au suffrage du premier tour comme son ex Ministre Rama Yade ?) :

 

Au 13 juin 2016, il faut ajouter à la liste des prétendants au titre, Henri Guaino dont je n'ai pas repéré de compte Twitter officiel.

 

N'ayant pas obtenu les soutiens nécessaires en temps voulu, il espère les obtenir d'ici la présidentielle 2017.

 

Ô surprise, le 22 août 2016 à 16H19.

 

 

Et ?

 

Sa candidature a été écartée car il n'a pas signé d'accord avec le parti "LesRépublicains".

 

Début septembre, les listes sont closes et la bataille de tranchée est ouverte sur les réseaux sociaux :

 

 

 

 

 

Au soir du 9 septembre 2016 les choses se sont décantées, quelques indésirables ont été écartés par le système.

Ils sont désormais onze à concourir à la primaire des 20 et 27 novembre, le scrutin pré-présidentiel de la droite (et du centre) en vue de 2017.

La Haute Autorité pour la primaire a enregistré 11 candidatures : sept pour les Républicains, une pour le Parti chrétien démocrate et trois issues d’autres partis. 

  • François Fillon
  • Alain Juppé
  • Jean-François Copé
  • Bruno Le Maire
  • Hervé Mariton
  • Nathalie Kosciusko-Morizet
  • Nicolas Sarkozy

et

  • Jean-Frédéric Poisson

et

  • Michel Guénaire
  • Frédéric Lefebvre
  • ?

 

Mais ces derniers n'ont pas conclu d'accord avec le bureau politique des Républicains.

Donc Thierry Solère a tranché : leur candidature ne sera pas validée. 

A ce stade les 8 retenus dont une femme ressemblaient trop à Blanche Neige et les 7 nains .

 

 

Il fallait donc en retirer un, le plus candide a été choisi :

 

 

Depuis, ils ne sont plus que 7, de vrais mercenaires :

 

 

Voici ce que les candidats retenus nous racontent sur Twitter :

 

 

Le premier débat entre les candidats aura lieu le 13 octobre.

 

En attendant, les Français s'organisent pour dresser un barrage anti-Sarkozy ou #TSS :

 

 

 

Au lendemain du second débat, le 4 novembre 2016, Alain Juppé a plus d'un million de Twittos en moins que Nicolas Sarkozy et se trouve encore derrière François Bayrou qui a été largement cité lors des échanges. On notera que dans le TOP50 des politiques, Marion Maréchal-Le Pen talonne Bruno Lemaire sans avoir bénéficié de l'effet médiatique.

 

 

 

 

 

 

 

A suivre et à compléter en attendant le résultat au soir du 27 novembre :)

 

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Modalités du scrutin

Le premier tour aura lieu le 20 novembre 2016 et, si nécessaire, un second tour aura lieu le 27 novembre 2016. Tous les électeurs inscrits sur les listes électorales ou, pour les mineurs, avoir 18 ans au moment de l'élection présidentielle pourront voter.

Chaque candidat devra être parrainé par au moins 20 parlementaires, au moins 250 élus répartis sur au moins 30 départements et au moins 2 500 adhérents, à jour de cotisation, répartis sur au moins 15 départements.

Les électeurs devront donner 2 euros par tour et signer une charte de l'alternance dans laquelle ils indiqueront "partager les valeurs de la droite républicaine et du centre" et s'engager pour "l'alternance afin de réussir le redressement de la France".

Commenter cet article