Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jacques Le Bris

Réveil biterrois

14 Février 2015, 12:41pm

Publié par Blogmestre

Une belle endormie se réveille en pleine escalade de la dérision.

Une belle endormie se réveille en pleine escalade de la dérision.

 

 

Bonjour,

Comment réveiller cette belle endormie ? En effet, Béziers est réputée être la plus vieille ville de France du haut de ses 2700 ans et de ses origines grecques. Les romains avaient fait de Baeterrae une ville pour ses légionaires retraités. Traversée par la Via Domitia qui relie l'Italie à l'Espagne, elle prospéra mais se trouva aussi sur le passage de diverses troupes plus barbares les unes que les autres. Il n'est donc pas étonnant d'y retrouver un certain Charles Martel venu la libérer des Musulmans en 737. Puis d'un certain Arnaud Amaury, Légat du Pape Innocent III, qui y prononça lors du Sac du 22 janvier 1209 une phrase qui marque encore nos esprits :

"Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens !".

Quelques guerres, de 100 ans ou de religion, après, on reparla de la ville au XXe siècle soit à cause :

- de la rébellion du 17e régiment le 21 juin 1907

- ou de l'ASBH qui cumula 11 titres de Champion de France de rugby...

Ceci avant de s'assoupir dans l'oubli de tous, au début du XXIe siècle.

Alors un nouveau maire survint en 2014, qui sait y faire pour créer le buzz, ne serait-ce qu'avec une pince à linge...

 

 

En ce mois de février 2015, il lui suffit même d'une modeste campagne publicitaire vantant l'arrivée d'un nouvel ami pour que les réseaux sociaux s'en emparent et réalisent une escalade amicale dans la dérision.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une opération de communication qui s'est avérée finalement très efficace et efficiente : Qui désormais ne connait pas encore, du moins de nom, la ville de Béziers ?

https://o.twimg.com/2/proxy.jpg?t=HBhGaHR0cDovL3MudGYxLmZyL21tZGlhL2kvNTUvOC9pbmZvZ3JhcGhpZS1iZXppZXJzLTEwOTY2NTU4YW5vbWsuanBnP3Y9MRTABxScBAAWABIA&s=LS7a6GhKTOP2n4FxrBNnFfKkyoA20H4AsQow8kijtJg

Cordialement

Jacques Le Bris

 

P. S. : Nota bene, celui-ci n'est pas une parodie :

 

 

Commenter cet article